•  

    SUMER : la plus ancienne des civilisations

     

    Le mot d'Harmony

     

    "Ce billet, je l'édite pour moi, car il y a trois vidéos que je tiens absolument a retrouver lorsque bon me semblera.

    A elles trois elles forment un documentaire exceptionnel, de plus d'une heure

    et je suis consciente, que, à part pour les fanas d'histoire et d'art, vous ne puissiez  y rester, comme au cinéma.

    Mais pour moi cela constitue un rafraîssement de la mèmoire, sur une merveilleuse civilisation

    découverte lors  de mes études en Histoire de l'Art."


    1ère partie 19 minutes



    2ème 19 minutes



    3ème 13 minutes 20



    SUMER : la plus ancienne des civilisations



    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     Sainte Église Cathédrale Primatiale,Tolède

     

     

     

    La Bible a appartenu au roi saint Louis et plus tard à Alphonse X le Sage. 

     
    Ella a été copiée et enluminée entre 1226-1234 à Paris. 

     
    Le Moyen Âge peut être lu en images dans cette Bible. 

     
    Le texte biblique et ses commentaires forment un tout indissociable du programme iconographique. 

     
    Monument unique de l’art bibliographique qui constitue une source intarissable pour les historiens

    et une source de plaisir sublime pour les sens.  

     

     La Bible de Saint Louis conservée à la Sainte Église Primatiale de Tolède

    occupe une place privilégiée au sein du riche patrimoine de cette cathédrale.

    C'est une Bible moralisée écrite en latin, également appelée la «Bible Riche de Tolède»

    en raison de son extraordinaire beauté. 

    Les plus anciennes informations retrouvées en Castille

    sur cette œuvre remontent à Alphonse X le Sage.

    Dans son testament et dans son codicille,

    le roi castillan fait référence à la Bible de Saint Louis,

    décrite comme une bible

    «en trois livres, historiée, que nous a donnée le Roi Louis de France»

    et comme 

    «une des plus nobles possessions du Roi».

    L'on peut affirmer en toute certitude que la Bible de Saint Louis

    à laquelle fait allusion Alphonse X le Sage

    est celle qui est conservée à la cathédrale de Tolède.

    Les études réalisées sur les différents aspects de cette œuvre et l'analyse de son contenu

    permettent de déterminer très approximativement la date de sa composition

    et le temps qui a été nécessaire pour la copier et l'enluminer.

    Ces travaux se sont terminés entre 1226 et 1234.

    Cette tâche colossale, si précise et minutieuse,

    a requis le dévouement patient de nombreux experts dans les domaines les plus divers,

    ceux qui sont propres aux théologiens, copistes et enlumineurs. 

    Ce codex a été conçu pour le roi, comme moyen de formation et d'information,

    et comme outil pédagogique pour l'éducation du futur roi de France.

    Depuis huit siècles, le Chapitre de la Sainte Église Primatiale de Tolède veille scrupuleusement

    sur ce joyau bibliographique qui, de par sa nature, peut être qualifié d'unique

    et qui suscite l'admiration et l'émerveillement de tous ceux qui ont la chance de pouvoir le contempler. 

    Les chercheurs sont de plus en plus nombreux à vouloir étudier cette source inépuisable de culture

    renfermant tant de richesses doctrinales, caractéristique du XIIIe siècle.


     Le Chapitre conscient de posséder un joyau que beaucoup souhaient consulter

    a décidé de faire éditer la Bible de Saint Louis en fac-similé.

    Cette louable initiative est aujourd'hui chose faite.

    Après maintes démarches engagées avec différents éditeurs,

    le projet a finalement été concrétisé avec la maison d'édition M. Moleiro Editor.

    Le résultat est indubitablement très satisfaisant pour tous.

    Pour finir, j'aimerais exprimer ma satisfaction et en profiter pour féliciter

    tous ceux qui ont rendu possible cette édition en fac-similé de la Bible de Saint Louis.

    Je pense à tous ceux qui ont consacré, en coulisses et presque anonymement,

    tant d'heures et tant d'efforts enthousiastes jusqu'à voir culminer cette tâche ardue et difficile,

    devenue aujourd'hui une heureuse réalité, dont le résultat mérite toutes les louanges. 

    Par cette initiative, le Chapitre rend service à la culture

    et offre une aide à une très grande variété de bibliothèques,

    ainsi qu'aux particuliers intéressés par ces sujets.

    Il nous donne l'occasion unique de pouvoir compléter et utiliser cette reproduction,

    outil formidable pour réaliser de nombreux projets de recherches et d'études. 


    Source : Francisco Álvarez Martínez 
    Cardinal Archevêque de Tolède
    Primat d'Espagne 


    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Le mot d'Harmony

    "Surpris par le sujet, cela ne métonne guère, sachez cependant qu'elle est étudiée en Histoire de l'Art à la fac.

    Il existe un cimetière tout à fait adapté à cette étude :

    Le Père-Lachaise

    Il est le plus grand cimetière de Paris, et est connu de part le monde, à la fois pour les célébrités qui y reposent,

    mais aussi pour l’esthétique de ses mausolées et de ses allées.

    Le Père-Lachaise est également devenu un lieu de promenade,

    vous y rencontrerez des amoureux, des mamans poussant des landaux..

     et moi aussi bien pour l'Art funéraire que pour la visite sur les tombes de personnalités

     comme Piaf, Chopin, La Fontaine, Molière, Jim Morrisson..."

      

    HISTOIRE

      

    Les Jésuites ont acquis le terrain au 17 e siècle pour en faire une maison de repos

    et le Père François d'Aix de la Chaise, confesseur de Louis XIV, laissa son nom au lieu.

    Les cimetières de Paris étant complets, le Père Lachaise, alors en dehors de Paris, fut ouvert en 1804.

    Sa conception fut confiée à l'architecte néo-classique Brongniart, qui dessina un jardin à l'anglaise.

    Le cimetière, alors dans un quartier pauvre, n'était pas très populaire...la mairie de Paris organisa donc

    le transfert des  dépouilles d’Héloïse et Abelard, de Molière et de La Fontaine. 

     L'opération fut un succès puisque 13 ans plus tard, on y comptait 33 000 tombes.

      

     

    LA SCULPTURE FUNERAIRE

      

    "La sculpture n’existe pas sans commandes, privées ou publiques,

    et au XIXeme siècle les cimetières lui offrirent un terrain de choix :

     les nouveaux notables apparus à la suite des bouleversements sociaux et politiques

     du début du siècle voulurent afficher leur réussite.

    Persuadés que l’oubli est le « second linceul des morts » (Lamartine),

    ils tinrent à ce que se transmette le souvenir de leur réussite, de leur personnalité, de leurs traits même.

    La sculpture fut leur intermédiaire privilégié, faisant des cimetières les

    « nouvelles archives du genre humain » (David d’Angers), et de 1804, date de la création des cimetières modernes,

     à 1914, de Milhomme et Cartellier à Brancusi et à Epstein, en passant par David, Rude,

     Préault, Etex, Dalou, Barrias, Chapu, Saint-Marceaux et Bartholomé,

    les cimetières reçurent quelques uns des grands chefs-d’œuvre de leur temps."

     

     

     la Commune de Paris, en mai 1871, le Père-Lachaise fut le théâtre d'une véritable guerre civile, en raison de sa localisation stratégique sur la colline. Les Fédérés installèrent leur artillerie en plein cœur du cimetière, mais furent rapidement encerclés par les Versaillais

     

    de Thiers d'un côté et les Allemands de l'autre. Les 147 survivants furent fusillés le 28 mai 1871 devant le mur qui prit ensuite le nom de mur des Fédérés, au sud du cimetière.

     

    Bien des sculpteurs vinrent y exercer leur talent, comme David d’Angers à qui on doit la plupart des monuments du « Quartier des Maréchaux d'Empire ».

    Un énorme mausolée, dans lequel repose Adolphe Thiers (premier président de la Troisième République), a été réalisé à côté de la chapelle.

      

      

     
     
     
     


     

      

     
     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Le phénomène Elvis Presley

     

    Gladys Elvis et Vernon Presley

    il nait en  à et décède le

     

    Pourquoi plus de 30 ans  plus tard a t il encore des  millions de fans ???

    Merci d'écrire pourquoi vous l'aimez quelque soit votre âge.

     

    Comment ce petit blondinet né dans une famille pauvre

    allait il devenir une idole, une icône du XX ème siècle américain ??



    Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires