• Le Procope

     

      

    LE PLUS ANCIEN CAFE DE PARIS  

     

    SON HISTOIRE

     

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui

     

     

    Témoin de l'histoire, ce restaurant possède un décor marqué

     par les évènements parisiens qui s'y sont déroulés

     Il se situe au 13, rue de l'Ancienne-Comédie.

    Café d’artistes et d’intellectuels il était fréquenté au XVIIIe par Voltaire, Diderot et d’Alembert.

     Centre actif durant la Révolution française il reste longtemps un lieu de rencontre d’écrivains

    et d’intellectuels :  Musset, Verlaine, Anatole France d'hommes politiques :

    Gambetta et le Tout-Paris.

     Vingt ans après l’introduction du café à la cour de France

    un Arménien ouvre un café rue Mazarine, à côté du théâtre de la Comédie-Française

    Lorsque le théâtre quitte cet emplacement en 1680, il déménage son café,

     et vient s’installer en face et fait prospérer ses affaires  en attirant la nombreuse clientèle

    du monde du spectacle.

    Ce fut dans cet établissement que les Parisiens prirent pour la première fois des glaces,

    aussi se passionnèrent-ils pour ce genre de rafraichissement

     

    LE PROCOPE AU XVIIIème siècle

     

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui 

     

    au second plan, de gauche à droite : Condorcet, La Harpe, Voltaire et Diderot 

    En 1670, arrive en France un Sicilien de Palerme Francesco Procopio dei Coltelli,

     qui francisera son nom en François Procope-Couteaux.

    Il travaille comme garçon chez le cafetier arménien, et se met à son compte deux ans plus tard ,

    en 1686 il rachète à l'arménien son établissement, qu’il fait luxueusement décorer.

     

    L’établissement, qui porte désormais le nom de "Le Procope",

    devient rapidement l’un des cafés littéraires les plus courus.

    Après la mort de François Procope en 1716, son fils lui succède.

    La "légende" dit que Diderot y écrivit des articles de l’Encyclopédie.

    Le café attire des auteurs comme Voltaire ou Rousseau, qui y ont les habitudes.

    La légende dit que Diderot y écrivit des articles de l'Encyclopédie,

    que Benjamin Franklin y prépara "le projet d'alliance de Louis XVI avec la nouvelle République,

    selon une plaque commémorative et qu'il y aurait conçu des élèments de la future

    Constitution des Etats-Unis.

     

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui

     

     

    Montesquieu fait allusion au café Procope dans ses Lettres persanes :

    « Le café est très en usage à Paris : il y a un grand nombre de maisons publiques

    où on le distribue. Dans quelques unes de ces maisons on dit des nouvelles,

    dans d’autres on joue aux échecs.

     Il y en a une où l’on apprête le café de telle manière  qu’il donne de  l'esprit

    à ceux qui en prennent : au moins, de tous ceux qui en sortent,

    il n’y a personne qui ne croie qu’il en a quatre fois plus que lorsqu’il y est entré."

      

     LE PROCOPE DURANT LA REVOLUTION

     

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui

    un superbe baromètre au dessus d'une cheminée dans le salon Lafayette

      

    Sous la Révolution, on songeait à toute autre chose qu'à la littérature  le café fut changé en club ;

    Hébert présidait cette société étrange où l'on ne parlait que de réformes

    de guillotine, de liberté.

    Le soir, pour démontrer leurs théories libérales les membres du club brûlaient

     devant la porte de  l'établissement  les journaux qu'on avait trouvés trop modérés.

    Le club des Cordeliers se réunit au café Procope, avec Danton et Marat

    comme figures principales.

     Il en fait alors rapidement un foyer révolutionnaire.

    Robespierre, dont un portrait figure en vitrine, et les Jacobins y ont également leurs habitudes.

    Sur un des murs, on trouve une citation de Camille Desmoulins :

    "Ce café n’est point orné comme les autres de glaces,  de dorures et de bustes

    mais il est paré du souvenir des Grands Hommes qui l’ont fréquenté

      et dont les ouvrages en couvriraient les murs s’ils y étaient rangés."

    Le bonnet phrygien  (coiffure des affranchis durant l’Antiquité

    y est exhibé pour la première fois, et le mot d’ordre pour l’attaque

    du palais des Tuileries le 10 août 1792, en partit.

     

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui

     

     La table que Voltaire utilisait

    sert d’autel votif lors du passage de ses cendres en 1794

    puis pour les cercueils de Louis-Michel Lepeletier de Saint-Fargeau

    et de Jean-Paul Marat, en route pour le Panthéon.

     

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui

     

    Architecture et décoration

      La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789

    est reproduite sur les murs de l’une de salles.

     Les portes des toilettes comportent les indications " Citoyens"et "Citoyennes",

     respectivement pour les hommes et les femmes,

    et de nombreux documents évoquant la Révolution sont présents aux murs.

     

     Histoire d'hier et d'aujourd'hui

     

    Un bicorne de Napoléon se trouve dans l’entrée. 

    La façade avec ses balcons en fer forgé, ainsi que la toiture correspondante, 

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui

    ont fait l'objet d'une inscription aux monuments historiques  par un arrêté du 20 janvier 1962. 

    Dans les années 1889, le Procope failli  disparaître mais lorsque des temps plus calmes

     refleurirent, le Procope redevint à la mode, des personnalités comme Musser, Georges Sand,

    le fréquentèrent.

     

     Sous le second Empire, Vermorel, Gambetta, y jetèrent leurs plans de réformes sociales.

     

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui 

     

    Sur les murs du salon du rez-de-chaussée du café Procope sont peints les portraits

    de Voltaire, de d'Alembert de Piron, de Jean-Jacques Rousseau, de Mirabeau

     

    Un peu plus de photos pour mieux reconnaitre ce que vous avez vu sur la vidéo

     et compléter la visite. 

     

     Histoire d'hier et d'aujourd'hui

     Verlaine, au Procope, devant son verre d'absinthe, photo plutôt rare

     

     Histoire d'hier et d'aujourd'hui 

     

    Montons l'escalier

     

     

     Histoire d'hier et d'aujourd'hui

    et pénétrons dans l'une ou l'autre des salles à manger 

     

    Histoire d'hier et d'aujourd'hui

      

    choisissez, je vous propose le menu

     

      Histoire d'hier et d'aujourd'hui

     

     

    Nous allons refermer la porte et j'espère que vous avez passé un agréable moment

    et que vous laisserez votre avis par le biais d'un commentaire. Merci

    A bientôt à l'occasion d'un autre billet. 

     

    Sources : D'après Les cafés artistiques et littéraires de Paris paru en 1882,

    le site officiel du Procope et wikipédia

    Je dédie ce billet à mon ami Paul P.

     qui m'a fait connaitre ce café en m'adressant un lien.

     

     

     

      

    « Le carnaval de Venise : l'Art de se costumerA Madame Annie Girardot »
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    titelili
    Vendredi 25 Février 2011 à 17:32

    Bonsoir Nicole


    pour toi voir ton commentaire chez moi, il faut que je l'approuve donc tu ne saurais le voir avant mon approbation


     


    merci pour les compliment


    mais j'ai fait ces peinture il y a 4/5 ans jusqte comme celà pour passer le temps quand j'habitais à la campagne je travaille comme j'aime sans me préocuper de technique de peinture, je n'ai jamais appris alors, je travaille d'instinct ave les teintes que j'aime


    Bonne soirée et excellent week end


    Bisous


    LILI

    2
    Vendredi 25 Février 2011 à 17:44

    Super article, Nicole, BRAVOOOOO!!!!

    J'adore les lieux comme celui-ci, c'est passionnant!!!!

    des bises

    3
    Vendredi 25 Février 2011 à 18:57

    coucou harmony je ne connaissais pas ce café et pourtant je suis parisienne lol!!:)  ton blog pred forme mais je suis passée voir ton wordpress il est magnifique !!!! j'aime tes billets ils m'aprennent toujours quelque choses gros bisous à toi harmony des coeurs je passe vite fait chez sergio après plus de temps ....(dois m'occuper de mon blog )

    4
    josiane19
    Vendredi 25 Février 2011 à 19:13

    c est super ca donne envie d y aller je ne suis pas une fille de la ville que je fuis le plus possible j habite au milieu des bois avec cerf  renard et saanglier mais j aimerais assez ce soir boire un bon the dans un endroit comme celui là merci encore une fois tu es formidable


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     


     

    5
    Samedi 26 Février 2011 à 14:20
    CRICRIV

    Ahhh me voila ma Nicole "jalouse" comme tu dis.....


    Très beau billet oui, comme toujours mais ca tu le sais déjà lolll


    Je te félicite pour ce très beau document sur ce café.


    J'aime bien Paris, il m'est arrivée d'y aller quelques fois


    Je te souhaite un très bon week-end et te fais de gros bisous.


    PS oui, pour mon blog je laisse un peu tomber pour le moment plus très envie....Snifff

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    illyria Profil de illyria
    Samedi 26 Février 2011 à 19:26

    nsoir ma douce enfin ej peux te laisser un commentaire ici je te souhaite de passer une belle soiree et une belle fin de week end gros kiss


    7
    Dimanche 27 Février 2011 à 10:43
    claudielapicarde

    Je ne savais que c'était le plus vieux de Paris, c'est très instructif à lire.


    Pour ma créa sur la danse si tu la veux tu peux la prendre et si tu sais faire tu peux même effacer ma signature ça m'est égal. Tu baignes dans la danse, c'est pas vraiment ce que je préfère la danse classique mais c'est peut-être parce-que ej n'ai pas été formée à cet art quand j'étais enfant. En campagne je n'en voyais jamais.  Bisous

    8
    BaCaRa Profil de BaCaRa
    Dimanche 27 Février 2011 à 11:55

    Bon dimanche ma douce Harmony, plein de gros bisoussssssss

    9
    BaCaRa Profil de BaCaRa
    Dimanche 27 Février 2011 à 14:58

    Harmony, BCaRa c'est fAb, tu te souviens la chetemie !! LoL

    10
    illyria Profil de illyria
    Dimanche 27 Février 2011 à 18:41

    Bonsoir ma douce je te souhaite de passer une belle soiree et une belle fin de week end et je te souhaite aussi de passer une bonne semaine gros kiss


    11
    Dimanche 27 Février 2011 à 20:21

    Illy, tu es adorable mais il ne faut pas passer toujours avec un cadeau. Bisouxx pour quand tu me liras. Fushia et noir j'adore ces 2 couleurs associées.

    12
    BaCaRa Profil de BaCaRa
    Lundi 28 Février 2011 à 10:01

    Bonne journée ma douce Harmony, Gros bisousssssssss

    13
    Lundi 28 Février 2011 à 13:33
    domica01

    Bonjour Harmonie,
    tu refais surface, voici un superbe sujet !
    Merci de ton passage, les eidos sont les preuves manifestes de notre monde subtil ...
    Bonne semaine à toi ! ! ! !
    Bisous
    *DoMica*

    14
    Lundi 28 Février 2011 à 15:03
    domica01

    Je rajoute à l'intention de tous que pour prendre des nouvelles de Raoni,  il convient de mettre le titre du billet "Marguerite" dans la zone de recherche ...
    On n'a pas encore atteint les sommets ...
    S'inscire (c'est gratuit), pour lire l'article :

    http://m.letemps.ch/Page/Uuid/8772e824-ac98-11df-956d-6e76d4c3390d/Un_barrage_pharaonique_divise_lAmazonie

    A bientôt ...
    Bisous
    *DoMica*

    15
    Lundi 28 Février 2011 à 15:43
    Chadou Skynet

    Bonjour Nicole, je suis désolée j'ai supprimé le post ou tu as laissé un commentaire, donc il est parti aux oubliette lui aussi, je suis désolée mais j'ai fait une fausse manoeuvre !

    Il est super ton article, j'aime bien moi aussi les endroits qui ont une âme...

    Gros bisous et bonne fin de journée

    16
    illyria Profil de illyria
    Lundi 28 Février 2011 à 18:24

    Bonsoir ma belle je te souhaite de passer une belle soiree gros kisss


    17
    Mardi 1er Mars 2011 à 07:40

    je connais jy bois mon café tous les matins loooollllll

    je te souhaite bonne journée biz♥

    18
    Hervé VILEZ
    Vendredi 23 Mars 2012 à 11:39

    Votre article est vraiment très intéressant et fort bien illustré: je vous en félicite très vivement.

    Cependant, pour le verlainien que je suis, je dois vous signaler que la photographie de Paul Verlaine n'a pas été prise au Procope mais au Café François Ier qui se situait, non loin de là, boulevard Saint-Michel. Cette photographie a été prise par DORNAC en 1892.

    L'iconographie verlainienne nous montre, à différentes reprises, le poète au Procope dont il était un client assidu.

    Le Procope est un excellent restaurant dans lequel j'aime venir: son cadre est unique!

    Bien cordialement à vous,

    Hervé VILEZ, poète et verlainien.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :